Airbus Defence and Space, est le numéro un mondial de l'exportation de satellites d'observation de la Terre, et PerúSAT-1, entièrement conçu et réalisé à Toulouse, a été développé à partir de la plate-forme extrêmement agile et compacte AstroBus-S, équipée d'un instrument optique révolutionnaire en carbure de silicium d'une résolution de 70 cm..


Fruit d'un accord bilatéral entre la France et le Pérou, PerúSAT-1 a été lancé avec succès le 16 septembre dernier et offre au Pérou une capacité nationale qui lui permettra de faire bénéficier sa société des bienfaits de l'espace. Il recueillera des images qui serviront, entre autres, dans les domaines de l'agriculture, la planification urbaine, la surveillance des frontières, la lutte contre le trafic de drogue, le soutien aux opérations de secours humanitaire et l'évaluation des catastrophes naturelles.

Les équipes toulousaines ont démontré qu’il est possible de construire un satellite d’observation de la Terre puissant et sophistiqué en mois de deux ans (contre 3 à 5 ans jusque-là). L’AIT (Assemblage, Intégration et Tests) de l’instrument a été réalisé en huit mois environ, tandis que les phases de construction de la plate-forme, réalisation du satellite et validation technique et opérationnelle du système n’ont duré que cinq mois chacune.
Ce succès a largement profité de la création de «l’Usine à Projets©», une nouvelle structure intégrée mise en place par la division Space Systems. Cette nouvelle manière de travailler permet de réduire le temps de développement et de fabrication des satellites jusqu’à 500kg et d’optimiser leur coût et leur délai de livraison sans nuire à la qualité de quelque façon que ce soit.

Mine de cuivre.jpg


logo small

Association regroupant les industriels du domaine
Aéronautique, Spatial & Systèmes Embarqués.



Mentions légales | Crédits | Plan du siteTwitter
Tous droits réservés - All right reserved - TOMPASSE 2016